La Fondation Berliet fête ses 40 ans sur Rétromobile !

La Fondation Berliet célèbrera son 40ème anniversaire en mettant à l’honneur l’industrie automobile lyonnaise sur RETROMOBILE. Une rare Rochet-Schneider série 18400 de 1921, 6 cylindres, équipement incendie autopompe Delahaye rappelle que Edouard Rochet et Théodore Schneider furent des pionniers de l’automobile.

 

Edouard Rochet (1867-1945), constructeur lyonnais de cycles et Théodore Schneider (1862 – 1950) passionné de sports mécaniques s’associent à Lyon en 1889, succombent à l’attrait de la construction automobile en 1894, année de la fabrication de leur première voiture dotée d’un moteur monocylindrique, d’une transmission par courroie, d’une direction réversible par guidon et de roues de charrette en bois. En 1895, deux nouvelles versions, l’une équipée de roues de bicyclettes cerclées de pneus « ballon », la seconde ne dépassant pas les 650 kg. 

Le modèle présenté, produit à 197 exemplaires entre 1920 et 1926, appartient à la série 18 400 réceptionnée au Service des Mines le 2 octobre 1919. Acquis par la Chocolaterie Menier en 1921, il affiche 40 830 km au compteur. Pendant près de 60 ans, il a assuré son service de lutte contre l’incendie à l’usine et à la ville de Noisiel qui vivaient en étroite symbiose.

En 2004, ce véhicule a été offert à la Fondation Berliet par la société Nestlé-France S.A.S, « d’une part du fait de sa marque, et d’autre part du fait du parallélisme entre les deux aventures industrielle et humaine des Sociétés Berliet et Menier ».

Créé par Edouard Rochet et Théodore Schneider à Lyon, Rochet-Schneider, réalise des exploits dès la fin du 19ème siècle :

  • 1896 : ascension du col du Galibier (2 645 m.)
  • 1898 : liaison Lyon-Constantinople sans incident, multiples lauriers en compétition
  • 1900 : inauguration d’une usine de 10 000 m2, fleuron à l’époque de « l’Ecole automobile lyonnaise 

Robustesse, fiabilité, fabrication et finition « haute-couture », telles sont les valeurs de la marque dont la production automobile cessera en 1931 et celle des véhicules industriels vingt ans plus tard.

Caractéristiques techniques de l’autopompe Rochet-Schneider :

  • Moteur monobloc 6 cylindres 100 x 130 en ligne de 6 250 cm3 à soupapes latérales.
  • Boîte de vitesses : 4 AV +1 AR
  • Freins à tambours sur les roues AR commandés par tringle
  • Transmission par cardans.
  • Roues en tôle à voile plein, jumelées à l’AR.

Equipement matériel d’incendie Delahaye composé d’une petite réserve à eau, d’un groupe pompe aspirante et refoulante actionné par un moteur Delahaye 4 cylindres 80 x 130 en ligne à soupapes latérales de 2 400 cm3 de cylindrée et d’agrès (tuyaux en toile, échelle double…) / Carrosserie sans porte / Équipage de 6 personnes.

© Archives Fondation Berliet - Lyon/France