Peugeot 404

Peugeot, du style et de l’électricité

La marque sochalienne explore de multiples facettes de son répertoire à travers les 60 ans de la 404 et la présence de nombreux modèles à batterie.

Si Peugeot, comme les autres marques du groupe PSA, s’apprête à lancer une grande offensive dans le domaine des véhicules électrifiés (hybrides rechargeables, électriques), son stand nous rappelle que l’électricité est une technologie sur laquelle elle travaille depuis longtemps déjà. C’est durant l’Occupation que les ingénieurs francs-comtois expérimentent l’électricité. Pour pallier la pénurie de carburant, Peugeot développe la VLV (voiture légère de ville), une voiturette biplace propulsée par un moteur électrique SAFI alimenté par quatre batteries de 12 volts. L’autonomie est d’environ 70 km. De juin 1941 à février 1945, le VLV sera produit à 377 unités dans l’usine de la Garenne. Quinze ans plus tard, Peugeot continue de faire sensation en lançant la 404. Avec cette berline familiale dont les lignes élégantes et dynamiques portent la signature Pininfarina, Peugeot poursuit sa montée en gamme. Par son modernisme et ses performances, la 404 fait vite oublier la 403 qu’elle remplace. Un an après sa présentation, elle devient le premier véhicule français à adopter la technologie de l’injection Kugelfischer de série. La 404 se décline ensuite en coupé, cabriolet, break et pick-up. 

L’Aventure Peugeot Citroën DS profite de Rétromobile pour rappeler qu’elle propose aux collectionneurs plus de 13 000 références de pièces de rechange et que le musée Peugeot de Sochaux a ouvert un centre de restauration de véhicules.