Tasco

Une voiture aux aspirations aéronautiques!

Ce qui est beau dans la passé (plus rare à l’heure actuelle) c’est qu’il était possible de tout inventer. À l’ère des premières automobiles, nous retrouvions de l’élégance, de l’insolite et une réelle innovation. Il était également possible de bricoler sa belle alors qu’aujourd’hui nous devons presque utiliser un ordinateur pour simplement ouvrir le capot et ce n’est même pas le plus compliqué…

Bon nombre d’ingénieurs et de designers sont à l’origine de voitures plus que fascinantes que ce soit dans les lignes de leurs robes ou dans le cocktail détonant de leurs mécaniques.

L’aviation a largement inspiré les constructeurs de voitures. Fort empreint de la frénésie des Etats-Unis pour l’aéronautique, le concepteur industriel Gordon M. Buehrig n’y échappe pas. Après avoir travaillé dans ce milieu en 1941, il s’y inspire largement pour conceptualiser sa fameuse Tasco en 1948. Dans les années d’après-guerre, M. Buering illustre parfaitement une Amérique positive à l’image d’un eldorado de rêve où tous les fantasmes prennent vie. Il est considéré comme l’un des plus grands designers du 20 siècle et est à l’origine des classiques de l’automobile : la berline Beverly, la Phaeton Torpedo et la Derham Tourster. Il a composé avec et pour les plus grands comme M. Harley Earl chez GM ou encore Duesenberg. Puis un jour, il décida d’investir et de mettre son talent à disposition de « The American Sportscar Company » qui n’est autre que sa propre entreprise. Vous ne la connaissez pas ? Ce n’est pas très étonnant, il n’y eu qu’une seule et unique voiture de produite, la Tasco.

En construisant sa Tasco,  il souhaitait par-dessus tout montrer aux automobilistes qu’il était temps de changer de style. C’est dans le désert du Nevada qu’il se mit à la tâche.

La Tasco est la première automobile dotée d’un toit. En effet, au-dessus des têtes du conducteur et du passager se trouvaient des panneaux de verre relevables formant un toit en "T-bar", le T-top (apparu uniquement en grande production avec la Chevrolet Corvette de 1968). Comme les photos le montrent, cette voiture a un habitacle fermé comme celui d'un avion léger. La base de cette machine était un châssis Mercury raccourci avec un moteur soupesé V8. Les roues étaient complètement incluses dans leurs propres carénages de fibre de verre. Les similitudes avec un avion y sont même poussées jusqu'à l’intérieur de la voiture avec la présence de commandes et les sièges dessinés comme dans un cockpit.

Malheureusement, la Tasco aux allures d’avion n’a pas pris l’envol que Gordon M. Buering espérait et est restée plantée au sol du musée Cord Duesenberg Auburn Museum à l’état de prototype.

Ce fut la plus grande déception de cet homme. Cependant, il poursuivit sa carrière chez Ford, au département conception. Il a par la suite enseigné au Collège Art Center of Design en Californie. En 1968, il a lancé un procès contre Chevrolet pour avoir réutilisé son idée et invention du toit T-top sur la Corvette, sans lui toucher un mot. Le brevet qu’il avait déposé lui donna raison lors du jugement. Riche mais néanmoins amère et mélancolique, il vécut à l’abri du besoin jusqu’en 1990.