Le Berliet T 100

Rétromobile 2019 : Sur les traces d’un géant

Depuis 43 ans, le salon Rétromobile offre aux visiteurs de grands moments historiques qui retracent l’histoire de la locomotion.

Les clubs, les collectionneurs privés, les fondations, les musées et le patrimoine des constructeurs y ont largement participé.

La 44ème édition va porter la marque d’un Géant. De mémoire de Rétromobile, il n’y a jamais eu plus grand, plus imposant. C’est l’aboutissement d’un gigantesque projet à la dimension d’un Titan.

La Fondation Berliet et Rétromobile, en partenariat avec Michelin et les Transports Premat présentent :

« Le Géant du Désert, le T 100 »

La Fondation Berliet constitue l’une des plus importantes collections mondiales de véhicules utilitaires, du début du 20ème siècle à nos jours. Cette institution représente, non seulement un très important patrimoine technique, mais remplit aussi parfaitement sa mission de mémoire de la France industrielle qui fait partie de notre histoire.

Le Berliet T 100 : C’est un colosse d’acier, 5 m. de haut, 5 m. de large, 15 m. de long pour un poids de 50 tonnes. Il est né, il y a 61 ans, de la volonté d’une équipe motivée menée par un homme très déterminé, Paul Berliet.

Affiche du T100, le plus grand camion du monde, Berliet
Le T100 © Fondation Marius Berliet

Pour un projet aussi titanesque, tout doit être pensé et réalisé en GRAND. Les qualificatifs de GIGANTESQUE, ENORME, FANTASTIQUE résument bien cette grande aventure humaine et technique.

Délai symbolique, il a fallu juste neuf mois de gestation entre le premier croquis et la présentation du T 100 à la Porte de Versailles au Salon de l’Auto en 1957.

A la découverte du T100
Le T100 © Fondation Marius Berliet

La mission du T 100 commença en ALGERIE, pour le compte d’une société d’exploitation minière située à Hassi-Messaoud. Le camion géant a été conçu par Berliet pour les grands espaces. Il sera principalement utilisé dans les immensités des déserts et assurera les transports lourds du matériel des missions de recherche pétrolière.

T100 N°2, Treuil 30T, Hassi Messaoud, 1959
Le T100 © Fondation Marius Berliet

Dans les années 50, les convois routiers, dans les régions désertiques, étaient effectués par des camions qui circulaient sur des pistes tracées et entretenues à grand renfort d’engins de terrassement. Ces routes, hélas, étaient en perpétuelle reconstruction car les tempêtes de sable les effaçaient régulièrement.

La Manufacture Française des Pneumatiques Michelin s’engagea dans cette fantastique aventure et conçut, spécialement pour le Berliet géant, un pneu basse pression aux dimensions hors normes, 37,5/33 XR diamètre 2,20 m. Largeur 1m. pour un poids d’une tonne !

Cette prouesse technique permit au T 100 de circuler droit devant, franchissant les dunes tel un Transatlantique qui suit son cap. 

Des pneus Michelin pour le T 100
Le T100 © Fondation Marius Berliet

L’utilisation du T 100 permettait de réduire le nombre et la durée des trajets entre et sur chaque lieu de forage, tout en acheminant des charges, rendues ainsi indivisibles, de plus de 50 tonnes.

Et en plus… il était beau !

Des quatre T 100 conçus par Berliet, seuls les deux qui patientaient dans le désert furent préservés

Une fois leurs missions accomplies, les T 100 – 01 et – 02 furent stockés dans un parc de matériel réformé.

En 1981, la Délégation Berliet en Algérie après échange avec Paul Berliet conforté par l’avis favorable des instances algériennes, décide d’organiser le rapatriement du T 100 – 02. Le climat algérien très sec, dans cette région, a permis de bien conserver ce géant qui attendait… depuis dix ans sur le sable brûlant.

Une fois de plus, la MFP Michelin fut sollicitée car, pour refaire circuler le T 100, une monte de pneus neufs s’imposait. La grande société clermontoise fournit très rapidement les précieux pneumatiques sans lesquels le T 100 était condamné à rester dans le désert.

Quelques mois plus tard, le Berliet géant, fraîchement repeint et chaussé de neuf, reprenait les pistes de l’Est, les routes vers la côte tunisienne, puis la Méditerranée et Marseille… Son long périple se termina dans la région lyonnaise, en janvier 1981, sur les sites du constructeur "à la locomotive", là où il était né !... Il y a 61 ans, aujourd’hui.

T100 N°1 rallongé, essais Saint Priest, 1958
Le T100 © Fondation Marius Berliet

Rétromobile 2019, Le Berliet T 100 « le retour »

L’aventure du Berliet géant continue. Il sera présenté par la Fondation Berliet, au grand public, pendant les cinq jours du salon Rétromobile du 6 au 10 février 2019 à la Porte de Versailles.

La Fondation Berbliet et le T100

Une équipe très motivée pour aboutir à ce grand projet
De Gauche à droite : Jean Claude Olagnon responsable technique de la Fondation Berliet, Jean Philippe Luc responsable d’exploitation des Transports PREMAT, Philippe Brossette Président de la Fondation Berliet, Philippe Premat Président des Transports Prémat, Charles Prevost président des Transports Prevost, Monique Chapelle administratrice et vice-présidente de la Fondation Berliet, Thierry Farges responsable des événements du salon Rétromobile, Maurice Chevallier responsable technique de la Fondation Berliet, Paul Piemontese administrateur et conseiller du président de la Fondation Berliet

Le T100 © Fondation Marius Berliet

Une question primordiale se posa, comment effectuer le transport du Géant de Lyon à Paris et à qui confier cette délicate opération de grande envergure ?

La réponse de Philippe Premat des Transports Premat fut immédiate :

« Pour le Berliet T100… je suis prêt à tout

Ce transport super-exceptionnel se fera sur quatre jours et trois nuits.

Le convoi de 40 m. de long, escorté de plusieurs voitures suiveuses et de motards, occupera la pleine largeur des routes départementales sur 500 km, ce sera un véritable spectacle. Une fois de plus, l’aventure Berliet réussit à galvaniser des hommes volontaires…

Cette exposition représente une importante opération médiatique sur un sujet historique et impressionnant. Le convoyage, l’arrivée au Parc des Expositions et la présentation  du T 100 sur la durée du salon feront l’objet de nombreux reportages.

Berliet  T 100 6 x 6 – 1957 – Fiche technique

  • Moteur Diesel « Cummins » 12 cylindres en V – 24,25 litres de cylindrée
  • Puissance : 700 chevaux
  • Boîte 4 vitesses Clark à coupleur hydraulique
  • Freins Messier à disques multiples, 4 /roue, type « aéronautiques étanches » sur les 6 roues
  • Poids à vide : 50 tonnes
  • Longueur : 15 m.
  • Largeur : 5 m.
  • Hauteur : 5 m.
  • Michelin dimension 37.5-33 XR / hauteur 2,20 m.
  • Construit en 4 exemplaires pour les besoins de transport de lourdes masses Indivisibles.  

Logo de la Fondation de l'Automobile Marius BerlietLogo MichelinLogo Transports Premat