salon de la voiture ancienne

Citroën : 2 CV Fourgonnette, la deuche des artisans

Unique en son genre, cet animal légendaire issu du terroir français a accompagné une longue tranche de vie des Européens. Soixante-cinq après la naissance de la version fourgonnette, vient le temps du souvenir. 

Imaginée après la Seconde guerre mondiale, la 2 CV est dévoilée le 7 octobre 1948 au salon de Paris qui se tient sous la nef du Grand Palais. Les visiteurs retiennent leur souffle en découvrant la nouvelle Citroën répertoriée en interne sous l’acronyme TPV (Toute Petite Voiture) et qui a hérité du sobriquet « quatre roues sous un parapluie ». Sortant des sentiers battus en marquant son refus de tout compromis, déconcertante de par sa drôle de bouille, rustique jusqu’à l’extrême, la 2 CV déclenche une vague de controverses houleuses.

La presse se déchaîne contre « ce vilain petit canard et, à l’exception d’un seul journal, la 2 CV fait l’unanimité contre elle. Définie par Pierre Boulanger – qui a repris les rênes de l’entreprise du quai de Javel depuis la disparition de son fondateur -, la petite Citroën apparaît pourtant comme un rayon de soleil dans la France d’après-guerre qui panse ses plaies. C’est l’engin idéal pour favoriser l’accession du plus grand nombre à la motorisation individuelle.

Conçue ni pour paraître ni pour séduire, à l’écart du tourbillon de la mode, refusant toute étiquette dans une société de statut, la 2 CV ne tarde pas à s’imposer dans toutes les couches de la population. Dès 1950, le délai de livraison de ce carrosse existant uniquement en gris atteint six ans. Cela n’empêche pas la firme aux chevrons de lancer en mars 1951, la version fourgonnette, seconde et unique variante de la 2CV. Les petits artisans et les administrations adhèrent à cette petite camionnette qui s’avère l’utilitaire le plus économique du marché français. Les caractéristiques sont identiques à la 2 CV mais la fourgonnette dispose d’une partie arrière en tôle ondulée identique à celle de la camionnette Type H. Le volume utile atteint 1,88 m3 1er et la charge utile peut atteindre 250 kg. Si le bicylindre 375 cm3 développe toujours 9 chevaux, la boîte de vitesses se dote de rapports raccourcis par rapport à la berline afin de privilégier les reprises.

La 2 CV Fourgonnette se contente ainsi d’une vitesse de pointe de 60 km/h. Citroën a visiblement pensé à tout puisque son petit utilitaire livrable à partir du printemps 1951 se dote de deux sièges séparés afin d’enlever celui du passager en cas de besoin et de deux portes à ouverture séparée à l’arrière. A partir de l’automne 1954, le bicylindre gagne 3,5 ch.

Les évolutions vont suivre celles de la berline. Disponible à partir de l’été 1970, la version AK400 améliore les prestations : le volume de charge passe à 475 kg et le tableau de bord est plus complet. Si la 2 CV fait de la résistance en étant produite à Levallois jusqu’en février 1988, la Fourgonnette tire sa révérence en 1981.

La Méhari, sur les sentes des vacances

1968… Joli mois de mai. Pendant que la jeunesse estudiantine bat le pavé parisien, que Peace and love devient le slogan de toute une génération, Citroën présente au bord de la mer un drôle d’engin apparenté à la famille de la 3 CV Dyane : la Méhari.

Modèle de loisir avant l’heure, taillée pour le sable et les champs, cette voiture de niche qui ne ressemble à rien qui existât repose sur une carrosserie en plastique et des portières articulées. L’habitacle réduit à sa plus simple expression a été conçu pour être lavé au jet. Le châssis et le moteur 602 cm2 de 28 ch proviennent de la 2 CV. Facturée 6 996 francs en 1968, la Méhari bénéficie du régime administratif des véhicules utilitaires et donc de la TVA récupérable.

Citroën propose en option le pare-brise rétractable et plusieurs modèles de capotes. La Méhari va connaître une formidable longévité puisque elle prend sa retraite en 1987 après avoir été produite à près de cent quarante-cinq mille unités. Citroën vient de lui donner une héritière animée par un moteur électrique.

salon de la voiture de collection, voiture de collection et véhicules anciens Mehari
Citroen_ Mehari 1971