(Salon 2017) Le prototype de la Dino du musée de l’automobile du mans aux enchères

Cette rareté était présente à la vente Rétromobile by Artcurial Motorcars pour l'édition 2017

Chaque année, la vente aux enchères Rétromobile by Artcurial Motorcars attire les collectionneurs et acheteurs du monde entier avec une sélection de lots authentiques et rarissimes qui font de cette vacation un rendez-vous incontournable du calendrier international des ventes aux enchères d’automobiles de collection.

L’édition 2017 de la vente Rétromobile by Artcurial Motorcars n'a pas dérogé à la règle avec un lot dont la rareté est indéniable et l’histoire comme tous : la Ferrari Dino 206 P Berlinette Speciale par Pininfarina qui fut le premier prototype de route estampillé Dino. Présentée pour la première fois au Salon de Paris en 1965 sur le stand Pininfarina. Cette voiture franchira de nouveau les portes du Parc des expositions de la Porte de Versailles pour y être présentée à la vente le 10 février 2017.

Commandé par Enzo Ferrari et dessiné par Leonardo Fioravanti, ce prototype marqua le début d’une nouvelle ère dans l’histoire du design Ferrari et préfigure le design de modèle phares de la marque au cheval cabré tels que les Dino 206 et 246 GT ou encore les Dino 308, 328 et 288 GT. Côté mécanique, cette Berlinetta Speciale est équipée d’un châssis tubulaire de type 585 numéro #0840 et d’un moteur V6 en position centrale et longitudinale arrière.

« La carrosserie de cette Dino, toute en courbes, pleins et déliés, habille ce châssis de 206 compétition comme une robe haute-couture habille une Élégante. Nous sommes fiers de présenter ce joyeu du design automobile italien, cette pièce unique dessinée par le vent, celle qui a préfigurée la ligne des Ferrari des décennies suivantes ». Matthieu LAMOURE, Directeur Général Artcurial Motocars

Salon de la voiture de collection et de la voiture ancienne Ferrari Dino Berlinetta Speciale Pininfarina

Même si ce prototype est unique, les connaisseurs ont pu remarqué des caractéristiques stylistiques qui furent reprises dans la production de la Dino comme ses ailes avant rebondies, les prises d’air en crue sur les ailes arrières ou encore la ligne de fuite des vitres.

Sa provenance est tout aussi exceptionnelle puisqu’elle a été offerte le 19 avril 1967 par Sergio Pininfarina, avec l’accord d’Enzo Ferrari, au Musée de l’Automobile du Mans où elle était exposée depuis. Le Musée de l’Automobile du Mans a pour vocation d’exposer les bolides qui ont écrit et écrivent encore l’histoire des 24 Heures du Mans. La vente de la voiture servira à la promotion, l’embellissement et l’enrichissement de la Collection vivante et ambitieuse de l’Automobile Club de l’Ouest.